Menu

To stress or not to stress?

Fatigue, insomnies, douleurs, pensées plus ou moins noires: qui ne s’est jamais laissé entraîner dans la spirale infernale du surmenage?

Le stress est principalement causé par le sentiment que nous n’avons pas les capacités d’affronter ce qui se présente. Il est souvent assimilé à la pression des délais, mais il peut aussi être une sorte de symbole d’un statut: être stressé, c’est passer pour une personnalité importante et très occupée.

Une certaine dose de stress pimente l’existence!
Trop de stress nuit à la santé…

Les personnes constamment tendues, impatientes, agressives, pressées, présentent un risque aggravé d’infarctus du myocarde.

En état de stress, l’organisme est prêt à l’action afin de rétablir au plus vite l’état d’équilibre initial; la tension artérielle augmente, le coeur bat plus vite, nous sommes plus vigilants. Mais sur la durée, une exposition chronique au stress rend malade, tant sur le plan physique, que psychique.

Certaines situations de la vie sont indubitablement stressantes: la mort du conjoint, une séparation, la perte de son emploi. D’autres soucis quotidiens apparemment anodins peuvent devenir au fil du temps, ou lorsqu’ils s’additionnent les uns aux autres, une grosse goutte qui fait déborder le vase. Ce sont par exemple les déménagements, les changements de loisirs ou d’activités sociales, les attentes vis-à-vis du conjoint, de la famille, les conflits.

Voici quelques conseils pour mieux gérer votre stress:

  • Vous accorder des pauses
  • Vous détendre dans un lieu calme en pensant à quelque chose de beau. La détente est une condition essentielle pour prévenir et éliminer le stress
  • Bouger à l’air frais. Une promenade permet souvent de débloquer les problèmes et de prendre les bonnes décisions
  • Trouver ce qui vous fait du bien
  • Prendre soin de vous
  • Apprendre à dire non
  • Développer et cultiver sainement votre self-estime
  • Parler du stress autour de vous
  • Négocier calmement avec votre supérieur pour chercher des solutions
  • Relativiser
  • Ne pas surcharger vos loisirs, apprendre à savourer le farniente
  • Vous alimenter sainement et prendre vos repas dans le calme
  • Dormir suffisamment
  • Vous ouvrir à un mode de vie plus contemplatif
  • Gérer votre consommation de produits addictif tels que la cigarette et l’alcool

En plus de ces conseils, une thérapie médicamenteuse est utile. Les vitamines du groupe B ( B1, B6 et B12) permettent de surmonter l’épuisement. La passiflore, les racines de pétasite et de valériane aident à se détendre. La L-carnitine redonne de l’énergie. En cas de dépression légère, le millepertuis peut être indiqué, mais il faut dans tous les cas demander l’avis de votre pharmacienne en raison des risques d’interactions médicamenteuses!

V.Desclouds, pharmacienne

Partager cet article!
0 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.