Menu

News

Ne vous perdez plus dans la jungle des tests !

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les offres de testing auprès de la population ont beaucoup évolué.

Depuis plusieurs mois, nous bénéficions de différents tests réalisables pour toutes sortes d’occasions.

Nous allons voir quel test correspond à vos besoins mais aussi la façon dont il est pris en charge !

Tests PCR Covid19

PCR pour “polymerase chain reaction”. Il s’agit d’une technique de laboratoire pour augmenter la quantité de matériel génétique dans un échantillon. Cela ne concerne pas que le coronavirus mais aussi beaucoup d’autres analyses effectuées en laboratoire !

Les tests PCR Covid19 sont considérés comme la technique la plus sûre et la plus précise. Ils sont effectués par un laboratoire d’analyses médicales sur un échantillon de salive ou un prélèvement nasopharyngé.

Ils sont utilisés pour :

  • les personnes avec des symptômes. Le coût est alors pris en charge par la Confédération mais ne donne pas lieu à l’établissement d’un certificat avec QRcode
  • les dépistages collectifs salivaires (entreprises, écoles, etc.) : regroupement de plusieurs échantillons de salive avant d’effectuer l’analyse par PCR. Ces dépistages sont pris en charge par la Confédération à certaines conditions.
  • les personnes asymptomatiques qui souhaitent être testées pour un voyage ou un évènement : le test est alors à la charge de la personne. Il donne lieu à un certificat avec QRcode.

Si le test se révèle positif, vous êtes contacté par l’Office du médecin cantonal et êtes mis en quarantaine.

Tests rapides antigéniques

Il s’agit de tests de détection rapide sur un échantillon nasopharyngé (ou salivaire dans certains cas plus rares). On dilue l’échantillon dans un volume de solution défini avant de verser quelques gouttes de cette solution sur une plaquette réactive (un peu comme un test de grossesse). Ce test détecte dans ce cas la présence de certains antigènes du virus dans la solution. Si les antigènes sont présents, ils se fixent à un niveau précis de la plaquette-test et réagissent, ce qui donne un trait coloré supplémentaire sur la plaquette réactive.

1 seul trait au niveau du contrôle = négatif, 2 traits (contrôle et zone test) = positif

Ils sont utilisés pour :

  • les dépistages en cas de symptômes : les tests sont effectués en centres agréés et sont alors pris en charge par la Confédération, mais ne donnent pas droit à un certificat avec QRcode
  • les tests rapides de convenance pour accéder à des évènements (restaurants, soirées, concerts, sports, visite en EMS, …) : le test est pris en charge par la Confédération jusqu’au 9 octobre. Il sera à charge des requérants dès le 10 octobre 2021. (selon décision du CF du 22.9.21). Il donne accès à un certificat avec QRcode.

Si le test est positif, vous devez vous mettre en quarantaine et vous êtes contacté par l’Office du Médecin Cantonal.

Autotest coronavirus

Les autotests ont été mis à disposition de la population afin de se tester personnellement à la maison avant une rencontre (amis ou famille ne faisant pas partie des personnes fragiles) ou en surveillance régulière chaque semaine. Ils ne doivent pas être utilisés si vous êtes symptomatique (fenêtre d’efficacité courte en raison du prélèvement dans la narine).

A partir du 1er octobre 2021, ils ne sont plus remboursés par la Confédération et sont à la charge du patient. Ils ne donnent pas droit à un certificat avec QRcode.

Nous espérons que cet article vous a permis d’y voir plus clair !

Nicolas Barbet, Pharmacien